Immobilier

Épargne : 2020 a battu tous les records

La crise de la Covid19 aura marqué l’année 2020 de bien des façons. Au niveau de l’investissement, l’année 2020 atteint un nouveau record d’épargne en France. Ce record est le résultat des différentes mesures prises pour lutter contre la crise sanitaire, et plus particulièrement des deux confinements et du couvre-feu.

Une année record pour l’épargne

En 2020, les Français ont cumulé plus de 35 milliards d’euros d’épargne sur les livrets A et les livrets de développement durable (LDD). Si on ajoute l’argent mis de côté sur les comptes bancaires non rémunérateurs, on atteint plus de 100 milliards d’euros. Jamais les Français n’avaient autant épargné. 

Quelles sont les raisons de ce record d’épargne en 2020 ?

Comme nous l’avons vu en introduction, cette épargne record est la conséquence «de la crise sanitaire de la Covid19. 

L’année 2020 a été marquée par deux confinements, une période de couvre-feu, et de nombreux commerces et services ont dû interrompre leur activité. Forcément, cela a fortement perturbé l’économie française et les habitudes des Français. En effet, comme nous n’avons pas pu profiter de certaines activités, l’argent que nous dépensions habituellement dedans, nous avons pu l’épargner. 

Par exemple, les Français aiment se rendre au restaurant et au cinéma. Ces deux activités ont été stoppées une grande partie de l’année 2020, ce qui a obligé les Français à épargner, même si certains ont continué à investir à l’étranger notamment.

Mais l’arrêt de certaines activités économiques n’est pas l’unique raison de ce record d’épargne, car après tout, rien ne nous empêchait de dépenser l’argent ailleurs. Seulement, la crise de la Covid19 et le fait qu’on ne sache quand la situation redeviendra normale ont créé une certaine incertitude et donc de l’anxiété.

Et dans ces moments-là, l’épargne est généralement un refuge afin de créer une forme d’économie de précaution pour faire face aux imprévus.

Les Français ont privilégié l’épargne disponible

Pour illustrer cette incertitude et cette épargne de précaution, il suffit de préciser que les Français ont privilégié l’épargne disponible plutôt qu’une épargne de long terme.

En plaçant notre argent sur les livrets d’épargne, nous savons que la rémunération est faible, mais l’intérêt est de pouvoir effectuer des retraits à tout moment.

À l’inverse, l’assurance vie comme d’autres placements n’offre pas cette disponibilité immédiate, mais ces placements se traduisent par un meilleur rendement.

Pour faire face à d’éventuels imprévus, il est indispensable que l’épargne soit disponible directement sans devoir patienter ou payer des frais.

Qui de 2021?

Il est encore trop tôt pour faire une prévision. Mais le coronavirus est toujours là et même si le vaccin va peu à peu se déployer, il va falloir encore patienter plusieurs mois avant d’espérer retrouver une situation normale.

De plus, on ne sait pas encore à quel point va se traduire la crise financière découlant de cette crise sanitaire. 

Les Français vont-ils être dans l’euphorie de retourner au restaurant, au cinéma et autres, ou allons-nous devoir continuer d’épargner pour nous protéger face aux difficultés économiques ? Tout en sachant que la relance économique dépendra bien évidemment de la consommation des Français.